TRAITRE - Vers Un Nouveau Deuil / En Vain - Single 7"


Le label lillois Build Me A Bomb a lancé en 2013, une série d'EP de groupes contenants que deux titres. Ce format single était abandonné par le punk et ça fait du bien d'en retrouver dans nos bacs de distros. Le fait de n'avoir que deux chansons permet qu'un disque puisse sortir assez vite comparé à un EP plus complet ou un LP. Parce que certaines fois c'est super chiant d'attendre des mois/années pour avoir un nouveau disque d'un groupe qu'on apprécie, au risque de l'oublier ou de se lasser. Et pour les groupes, c'est agréable d'avoir plusieurs supports qui marquent l'évolution de leurs musiques. Et faut dire aussi que c'est super satisfaisant de participer à la création d'un objet de ce type. Bien sûr, c'est pas avec un groupe de fast ou de powerviolence qu'on peut faire ça. Traître, groupe de oi de Lille a participé au round 2 en sortant Humain en vue et Pays à détruire en 2016. En vrai, ils avaient fait ça aussi deux ans avant avec leurs 7" La mort / Suicide et sa pochette très appétissante, mais ça flingue ma belle transition.

Trois ans plus tard donc, bien qu'ils aient splittés (2 fois - mais ont-ils vraiment existés?), ils sortent sous le même format mais en autoprod, deux titres : Vers un nouveau deuil et En vain. Ce disque est pour eux une façon de militer puisque qu'il est vendu prix libre en soutien au Réseaux d'Autodéfense Juridique collective, un groupe de soutien anti-répression. Je met le lien tout en bas si tu veux avoir plus d'infos sur leurs actions.
Quand tu viens de Lille tu fais de la musique froide et sombre, comme un samedi pluvieux de manif. Ce disque reste dans la lignée oi mélancolique avec un arrière goût limite post-punk à laquelle ils nous avaient habitués dans leurs dernière sortie, que ce soit le LP Dors bien, et leurs deux précédents EPs. Ça m'a donné envie de réécouter leurs démo de 2014 que j'avais pas mal usé à l'époque et je viens seulement de me rendre compte du changement de style entre temps. Les titres à l'époque venaient plus du punk-hardcore, une énergie brute, des passages scandés vraiment efficaces et des titres dépassant à peine la minute histoire de ne pas s'ennuyer. Les textes eux aussi étaient beaucoup plus bruts, moins mesurés, et délivrant la haine coincée dans la gorge. Notons quand même Opinion Opinel, élu meilleur titre de morceau de l'année deux mille quatorze. Le disque là est vraiment plus réfléchi avec des paroles plus poétiques, un son plus lent et sombre ; on passe de la rage à la tristesse. Le pessimisme de En vain, dans la plus grande tradition oi, "Une fuite en vain et tu sombres, tu succombes, le pied dans la tombe", ajouté à la douleur de Vers un nouveau deuil "Faire mûrir sa douleur, ne plus être en attente. L’absence des gens que tu aimes, un silence infernal qui rend sourd. Juste nourris par des souvenirs, le manque, blessure enivrante". Il est important de mettre des mots sur ces sentiments et ça fait du bien d'entendre des titres comme ça même si c'est flinguant quand on en a pas l'énergie. Les deux morceaux sont vraiment bien foutus et on est presque un peu frustré qu'ils en aient pas sortis quelques uns de plus.
Vous pouvez chopper ce disque prix libre sur le bandcamp du groupe, ainsi que dans quelques distros. En espérant que ce soit pas le dernier du groupe, et qu'ils nous fassent encore la surprise de quelques dates dans les années à venir, même si c'est très peu probable.

Tu peux écouter et chopper ça ici : https://traitre.bandcamp.com/album/vers-un-nouveau-deuil-en-vain
Plus d'infos sur RAJ-collective là : https://rajcollective.noblogs.org/

Billy.



Commentaires

Articles les plus consultés