Guerilla Poubelle - L'ennui


      Les parisiens qui viennent tout juste de fêter leur millième concert, soit dit en passant, n'ont pas l'air de vouloir changer de ligne de conduite et encore moins de revenir sur la façon dont ils envisagent de faire du punk rock. L'album d'avant (La nausée, 2017) m'avait pas remué le bide et les méninges autant que Punk = Existentialisme (2007) ou Amor Fati (2013). N'empêche que derrière le punk rock mélo aux influences "tout publique" qui s'écoute facilement à 14 ans parce que c'est musicalement accessible, Guerilla Poubelle  est loin d'être un groupe qui se repose sur ses lauriers. Alors ouais, c'est du Punk Rock qui ressemble au groupes français des années 80 / 90 du genre Les Cadavres, Les Zab's, Burning Head, pourquoi pas les Rats ou O.T.H. Mais aussi les ricains de Rancid, NOFX, Leftover Crack, The Flatliners, Dead To Me et Against Me qui ont aussi largement contribué à ce que Guerilla ait été un groupe bien particulier qui, à aux milieu des années 2000 a provoquer un appel d'air en plus d'avoir facilité à pleins de gens (surtout des kids) de découvrir les pratiques D.I.Y et une approche théorique critique.

Bon voilà maintenant que je me suis un peu branlé on va pouvoir parler de ce disque. J'ai l'impression que Till assume un peu plus un coté "militant" sur cette album. On peut entendre des refrains toujours aussi catchy et avec de la punch line, mais les problématiques existentialiste personnelle et romantico-individualiste ont prit du recul. Moins de lamentations mortifères, plus d'intempestivité sociale! C'est marrant, ça produit sur moi un effet inverse, après les envolée lyrique qu'on sentait saturée du désabusé entre autre grace aux influences sartrienne et schopennaurienne (plus que nietzschzéenne que j'dirais), ont laissé place à une esquisse camusienne qui me parle aussi pas mal. Bon je délire peut être total ou en fait un peu trop. 

Au niveau de la zik', c'est franchement réussit, les refrains claquent dans la tête et le tout me semble moins bancale que l'album d'avant, c'est plutôt fluide et on a l'impression que l'inspiration était au rendez-vous cette fois là. Peut être que ça méritrait de s'énerver un peu plus, mais en vrai, je suis conquis par ce disque!

Tu sais pas où le trouver? Il te reste plus qu'à aller sur ce bandcamp et aussi à savoir quelles phrases tu vas taguer dans la rue!

https://guerillapoubelle.bandcamp.com/album/lennui

Commentaires

Articles les plus consultés